Liban - La guerre et la mémoire.pdf

Liban - La guerre et la mémoire PDF

Aïda Kanafani- Zahar

Déclenchée en 1975 la guerre du Liban sest achevée en 1990. Face l oubli officiel (amnistie générale, absence dune commission national indépendante sur les disparus), une culture civile de la mémoire ses déployée. Comment les différents acteurs envisagent-ils le lien entre mémoire et non récidive ? Les familles des disparus, avec dautres associations, revendiquent une réflexion critique autour de la guerre, une exigence de vérité sur lei disparus ainsi quune promesse politique de ne pas reproduire les violations des droits de lhomme. Réalisée sous légide du ministère des Déplacés, la réconciliation du Mont Liban a neutralisé les velléités de vengeance et a permis aux déplacés de revenir dans leurs localités. Elle na pourtant pas prévu un espace pour la parole des victimes. En outre, son caractère communautaire a ôté toute possibilité de pardon. Recueillis dans trois villages de cette région entre 2000 et 2004, des récits témoignent des massacres, du déplacement forcé, des violences sur les maisons et les terres. Ils expriment les tensions autour de la question de la responsabilité : est-elle individuelle, communautaire, celle dune tierce partie ? Ils disent aussi la haine confrontée à lamitié, lamour brut et innocent de la terre, la relation difficile avec la ville du littoral où les villageois séjournent durant la période de leur déplacement. Le récit de mémoire sest avéré un genre de réflexion à part entière concernant la relation entre parole, mémoire et oubli ( ne pas en parler ). Il sest également avéré un instrument du présent et un acte politique : réclamer une société pacifiée, revendiquer une nation intégrée qui transcende les particularismes et dénoncer lincurie des autorités publiques en matière daides pour retravailler la terre. Reconnue et ignorée, révélée et dissimulée, inspirant fidélité ou méfiance, la mémoire de la guerre de 1975 éclaire certaines facettes dun présent accidenté en même temps quelle révèle la place croissante de laction civile dans sa pacification.

A l'instar du roman d'Amin Maalouf "les désorientés", "la mémoire des cèdres" nous plongent sans concession dans le grand désastre provoqué par la guerre au Liban.Marthe et François le Bruel ont élevé leurs quatre enfants dans une harmonie quasiment parfaite et la guerre va séparer et opposer ces enfants devenus adultes, mariés et parents à leur tour, parce qu'ils ne partagent pas

4.73 MB Taille du fichier
9782753513389 ISBN
Liban - La guerre et la mémoire.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.hotandlittlethings.fr ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Kanafani-Zahar Aïda, Liban, la guerre et la mémoire, Presses Universitaires de Rennes, 2011, 260 p. Sophie Brones. Texte | Bibliographie | Citation | Auteur ... Noté /5. Retrouvez Liban : La guerre et la mémoire et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion.

avatar
Mattio Müllers

12 mai 2016 ... Liban. La guerre et la mémoire. Rennes, PUR, 2011, 259 p. Sous ce titre ambitieux, Aïda Kanafani-Zahar revisite les différents thèmes qu'elle a ... Il s'illustre par son action durant la Première Guerre mondiale, se positionne en ... sera érigé sur le campus de l'ESA, promouvra la mémoire du. Général de ...

avatar
Noels Schulzen

Découvrez sur decitre.fr Liban - La guerre et la mémoire par Aïda Kanafani- Zahar - Collection Histoire - Librairie Decitre.

avatar
Jason Leghmann

Aïda Kanafani-Zahar, 2011, Liban, la guerre et la mémoire 1 « La mémoire de la longue guerre du Liban n’a été soldée ni par des procès retentissants comme en ; 1 Si le titre de l’ouvrage indique clairement qu’il s’agit du Liban, ce pays situé dans la zone particulièrement sensible du Moyen-Orient et sur lequel retentit chaque soubresaut des pays voisins, il ne précise pas que la guerre dont il est question est la guerre interne, ou

avatar
Jessica Kolhmann

Liban : la guerre et la mémoire Aïda Kanafani-Zahar 2011 Presses universitaires de Rennes www.pur-editions.fr D ÉCLENCHÉE en 1975 la guerre du Liban s’est achevée en 1990. Face à l’« oubli officiel » (amnistie générale, absence d’une commission nationale indépendante sur les disparus…), une culture civile de la mémoire s’est déployée. Comment les différents acteurs Presses Universitaires de Rennes - Liban : la guerre et la ...