La révolution symbolique - La constitution de lériture symbolique mathématique.pdf

La révolution symbolique - La constitution de lériture symbolique mathématique PDF

Michel Serfati

Cet ouvrage de philosophie, dépistémologie, et dhistoire des mathématiques est dabord consacré à décrire la constitution de lécriture symbolique mathématique. Il est construit autour de la thèse de doctorat de philosophie soutenue par son auteur - un mathématicien professionnel - et dune critique argumentée dun certain platonisme spontané . Le premier objectif est de cerner épistémologiquement le passage historique entre les périodes grecque et médiévale, où tout sécrit et se calcule dans la langue naturelle, aux écritures symboliques raffinées, semblables aux écritures modernes, de la fin du XVIIe siècle. Louvrage démontre quil sest agi, non pas simplement dun changement de notations , mais bien dune révolution symbolique , décisive et historiquement datée. Les mathématiques empruntèrent des voies conceptuellement neuves après cet avènement symbolique dix-septiémiste -, dès lors ainsi situé à la racine des mathématiques modernes et contemporaines. Au travers des contributions des trois protagonistes essentiels, Viète, Descartes, et Leibniz, louvrage analyse, à propos de divers signes (telle la lettre ), les avatars de leurs occurrences et de leur constitution, puis les motifs profonds de leur triomphe ultime ou de leur abandon. Il montre ensuite en quoi lavènement de lécriture symbolique a contribué à linvention en mathématiques même, tâchant ainsi déclairer la nature intime de ce pouvoir de créer chez les mathématiciens quévoque Dedekind et que relève Cavaillès.

L'histoire des mathématiques en Europe au XVII siècle est caractérisée par le formidable ... La révolution symbolique initiée par François Viète de 1591 à 1603 se poursuit avec la publication de ses ... éditions] (1984); Michel Serfati, La révolution symbolique : La constitution de l'écriture mathématique [détail des éditions].

2.65 MB Taille du fichier
9782847430066 ISBN
Libre PRIX
La révolution symbolique - La constitution de lériture symbolique mathématique.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.hotandlittlethings.fr ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Cet ouvrage de philosophie, d'épistémologie, et d'histoire des mathématiques est d'abord consacré à décrire la constitution de l'écriture symbolique ... Cet ouvrage de philosophie, d'épistémologie, et d'histoire des mathématiques est d'abord consacré à décrire la constitution de l'écriture symbolique ...

avatar
Mattio Müllers

Gottfried Wilhelm Leibniz est un mathématicien, philosophe, diplomate et juriste ... 2005; La révolution symbolique : La constitution de l'écriture mathématique, ...

avatar
Noels Schulzen

Norme NF EN 12502-3 Protection des matériaux métalliques contre la corrosion- Recommandations pour l'évaluation du risque de corrosion dans les installations de distribution et

avatar
Jason Leghmann

Cet ouvrage de philosophie, d'épistémologie, et d'histoire des mathématiques est d'abord consacré à décrire la constitution de l'écriture symbolique ...

avatar
Jessica Kolhmann

L'histoire des mathématiques en Europe au XVII siècle est caractérisée par le formidable ... La révolution symbolique initiée par François Viète de 1591 à 1603 se poursuit avec la publication de ses ... éditions] (1984); Michel Serfati, La révolution symbolique : La constitution de l'écriture mathématique [détail des éditions]. RÉSUMÉ. — Cet article trouve son origine dans la mise en regard de deux textes mathématiques : d'un côté, l'Ars magna de Cardan (1545) ...