Ghinzu, bijou rock et … tellement plus encore.

03
nov
2012
ghinz

Bon, ça fait tout de même quelques temps qu'on se connait maintenant, je pense que vous êtes prêts à découvrir Ghinzu si ce n'est pas déjà le cas, car moi, honnêtement, je ne tiens plus.

  • Nous Soutenir !
  • Nous Soutenir !

J’aurais souhaité vous les présenter via un live report, via une review d’un nouvel album, donc j’attendais, j’attendais… Et puis bon,  toujours rien.

Tout simplement parce que depuis la sortie de l’excellent Mirror, Mirror, en 2009, et la tournée qui allait avec; on n’entend peu parler d’eux. Après celles qui parlaient de la séparation du groupe, des rumeurs de nouvel album annoncé sur Twitter par le chanteur John Stargasm en 2011 , ou de live planifié pour le printemps 2012 courent sur le net, mais rien ne vient, et ma déception est grande. Le dernier album s’est également beaucoup fait attendre … Peut-être 2013 sera-t-elle une bonne surprise ?

D’autant plus grande qu’en 2010, j’étais aux Eurockéennes de Belfort, passablement ravie de pouvoir les voir, devant la scène et très heureuse qu’ils débutent leur concert.

Oui, mais.

Mais un incident technique est survenu au bout de trois chansons, durant la fameuse et électrisante Do you read me?, les empêchant de finir leur live. Le courant n’est pas revenu, et le concert est tout bonnement passé à la trappe. Un souvenir pour le moins cuisant, vous en conviendrez.

Alors il est quand même temps de vous faire partager cette frustration.

Ghinzu est un groupe de rock belge né en fin des années 90, qui se caractérise par son hallucinante diversité mélodique, non seulement d’un album à l’autre mais également au sein d’un même album. On passe facilement du noise rock au rock progressif, en passant par de l’electro rock très punchy et des morceaux excessivement doux.  Excessivement, excessif : c’est le mot qui englobe tout Ghinzu à mes yeux . Ils en font beaucoup, ils sont tout ou rien, et c’est ça qui rend addict chez eux. Avec aujourd’hui trois albums à leur actif, leur musique est hyper travaillée, hyper réfléchie, et sait toutefois garder un caractère absolument spontané et plein d’energie qui nous transporte.

On est emballés par des morceaux remuants à souhait comme Jet Sex (Blow) ou Kill the surfers (Mirror Mirror), on évolue dans un calme feutré mais progressif avec High voltage Queen (Blow) ou One Shot Ballerina (Electronic Jacuzzi), on est surpris par les changements de rythme de The Dragster wave (OST Taken), on passe dans un épisode chuchoté et electriquement bizarre avec Dracula cowboy (Electronic Jacuzzi), ou on a le coeur pris par la douceur et la beauté de My sweet love (Blow)…

Une mention spéciale à cette dernière qui fait partie des plus belles chansons d’amour qu’il m’ait été donné d’entendre.

Vous l’aurez compris, Ghinzu, c’est du cas par cas. Chacune de leurs chansons, dans chaque album, a sa patte particulière, un côté indiciblement unique qui fait toute leur richesse et notre bonheur. Un peu comme avec MuteMath, il y en a pour tous, et pour toutes les émotions. Leurs admirateurs n’auront donc de cesse d’attendre un prochain opus aussi plein de surprises que ses prédecesseurs, un autre album qui fera une excellente bande-son à notre vie.

Clairement, Ghinzu, je vous en supplie, REVENEZ. Et vite.

 

Pour l’anecdote, l’image en couverture est une photo de leur premier « studio d’enregistrement », aménagé dans d’anciens bureaux d’agents de change désaffectés appartenant au père du guitariste.

Nous attendions le grand retour pour cette été, depuis le tweet de John (@Johnstrgsm) « No worries. Working on new song. We ll be there next summer. Love. », un contre temps espérons le, pour le moment on se raccroche à son dernier tweet, il y a déjà un an : « @Leti_tia @alexia_mathieu Yes We are still alive and kicking! » et on y croit !

 



  • http://google.com Brody

    j’étais aux eurockéennes 2009 et ça m’a dégouté aussi …
    Par Contre en 2010 ils étaient ENORME : la chanson Dragon en live était juste magique !!
    Je suis HYPER impatient qu’ils sortent un nouvel album, c’est un de mes groupes favoris (on dirait un peu un mélange de MUSE et THE STROKES). Prévenez moi si vous avez des infos !!

    • http://www.alix-de-yelst.fr Alix de Yelst

      Vous avez eu la chance de les voir en 2010, c’est déjà parfait !
      Dès que je le saurais l’article sera édité et la page facebook du site actualisée, faites moi confiance !

  • http://www.yaatoo.fr Yaatoo

    Ghinzu un artistes décalés que j’ai découvert il y a 5 ans maintenant. Electronic Jauzzi avec 8 titres si je ne m’abuse.

    • Jonathan

      Electronic Jacuzzi est sorti enfaite en 2000 avec 12 titres, puis réédité en 2005 après le succès de Blow en 2004 et l’excellent « Do You Read Me? ». La réédition ne comporte que 10 titres en 9 pistes (Get up étant passé en Ghost Track), au passage Revlis (initialement appelé Silver et partiellement passé à l’envers. Pas leur plus grande réussite dans un sens comme dans l’autre…) et Rotten Star sont passés aux oubliettes.
      En tout cas, un excellent groupe en effet ! On espère tous qu’ils reviendrons d’ici peu, on peu suivre John sur son tweeter, même si il s’y fait rare… https://twitter.com/Johnstrgsm



Rejoindre le haut de la page